Bis zum 01.09.2017 bestellen ist leider nicht möglich. Vielen Dank für Ihr Verständnis.

Unfortunately one can not pass an order until 09/01. Thanks for your understanding.

Vous ne pouvez pas passer de commande, avant le 01/09/2017. Merci pour votre compréhension.

Sacs en cuir artisanaux d'Afghanistan - Commerce Equitable

En quelques mots

Gundara a été fondé par Jean Amat Amoros et Gunda Wiegmann. Ensemble, ils ont créé des modèles de sacs en cuir que des artisans afghans confectionnent à Kaboul, Afghanistan.

Les créations de Gundara combinent des traditions afghanes avec la demande occidentale. Des broderies fines, les tissus de chopan traditionels (comme le manteau du Président Karzai), des tapis brodés à la main, souzani Turkmènes-Olam tous multicolores, des motifs traditionnels se fusionnent en des créations aux fonctionnalités européennes contemporaines.

Gundara se positionne dans une logique de commerce équitable. Environ 30% du prix de vente va au producteur. Pour une garantie totale du respect des conditions du commerce équitable, Gundara est en relation directe avec ses producteurs.

Le nom

Le terme Gundara est notre propre création. Sa sonorité rappelle celle de “Guldara“ (Mot persan pour la vallée des fleurs) et de Gandhara, le royaume Bouddhiste dont Kaboul faisait partie il y a plus de vingt siècles. Le nom rappelle aussi celui d'un des fondateurs de Gundara, Gunda.

L'idée

In Guldara district

Gundara a été créé en mai 2009 après une longue période passée en Afghanistan, - par Jean, 34ans, un géographe français, et Gunda, 32 ans, une politologue allemande, - dans une volonté d'aider les artisans Afghans.

Au printemps 2006, lorsque Gunda et Jean sont pour la première fois à l'atelier de Mr. Mohammad Yaqub, leur premier producteur à Kaboul, l'activité est faible, mais une volonté de travail est déjà là. En janvier 2009 Jean a mis en page un petit catalogue pour présenter les sacs en cuir que Gunda et Mohammad Yaqub avaient réalisés. Jean et Gunda ont utilisé leurs réseaux personnels pour vendre ces sacs, l'idée a fait son chemin et, durant l'été 2009, un site Internet, gundara.com, a été ouvert.

Un des objectifs initiaux était que Gundara ne soit pas un projet de développement de plus dépendant d'un financement extérieur. Dans une perspective de développement durable, en utilisant des cuirs de chèvre locaux tannés de façon traditionnelle et écologique, sans produits chimiques ni métaux lourds, l'idée était de créer un projet autofinancé et profitable.

Lorsque la production commence en 2009, Mr Yaqub ne sait pas qu'il participe à ce projet. Pour ne pas créer de faux espoirs, et tomber dans un écueil trop commun en Afghanistan, Jean et Gunda ne lui ont rien dit. Pour lui, l'important était de vendre plus de sacs.

Le parcours

shoppers

Ça n'a certainement pas été facile d'en arriver jusque là! Les premières semaines, les sacs étaient produits sur demande. Dans ces conditions de flux tendus, les livraisons pour l'Europe et le reste du monde prenaient parfois plus de deux mois. Le 8 Octobre 2009, une attaque suicide détruit le magasin de Mr Yaqub. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois. Cette fois, personne n’est grièvement blessé dans l'atelier, mais des sacs sont détériorés et la production ralentie.

Gundara a maintenant un stock à Berlin. Les produits sont dorénavant livrés en quelques jours. La première année, Gundara a essentiellement vendu des sacs en cuir en Allemagne, mais aussi dans d'autres pays Européens et aux Etats Unis. Les clients de Gundara sont essentiellement des gens qui aiment ces sacs, aiment le concept ou ont un lien, un intérêt pour l’Asie Centrale.

Le transport d'Afghanistan vers l'Europe peut présenter des difficultés majeures. Par exemple, à la poste, il est arrivé qu'un employé propose de découdre toutes les coutures des sacs en cuir dans le cadre de la lutte contre le trafic d'héroïne ! Gunda et Jean ont travaillé plusieurs années en Afghanistan. Ils sont familiers de la culture et des habitudes locales, parlent dari, le dialecte Persan parlé en Afghanistan. Des modes de communication entre Berlin et Kabul ont été peu à peu instaurés en communiquant par email en anglais avec un neveu de Mr Yaqub et en réglant certains détails au téléphone en dari.

Depuis Aout 2009, Gundara a vendu plus 500 articles, essentiellement des sacs en cuir. De nouvelles fonctionnalités ont été apportées au site web et en Décembre 2010, un nouveau site web a été ouvert. Quelques magasins vendent des produits Gundara à Berlin, et régulièrement des journées portes ouvertes sont organisées sur invitation à la façon d'une réunion Tupperware.

 

 

 

Perspectives

The Silver Girls

L'ambition de Gundara est de développer les ventes en Afghanistan, en Europe et aux Etats Unis. Gundara travaille en permanence à optimiser son offre et la qualité de ses produits. Gunda et Jean sont maintenant confrontés à une capacité de production limitée et développent un réseau de producteurs de façon à étendre le bénéfice du commerce équitable à davantage de producteurs. Pour en savoir plus sur Gundara, merci de visiter le site gundara.fr

Vu dans...